Master Information, systèmes et technologie (IST-EEA)
Accueil > Spécialités de 2ème année > M2R Imagerie médicale

M2R Imagerie médicale

mercredi 10 février 2010, par Administrateur site web master IST-EEA

Responsable de la formation
- Jacques BITTOUN, Marie POIRIER-QUINOT et Vincent LEBON
- courriel master2rec-im.sciences@u-psud.fr
Secrétariat
- courriel sec-master-phy-med.medecine@u-psud.fr
Cohabilitations
Université Paris-Sud, ENS Cachan, INSTN-CEA
Objectifs scientifiques
Donner :
- une formation de base à toutes les méthodes d’imagerie médicale (rayons X, ultrasons, radiotraceurs, RMN, méthodes électriques et magnétiques),
- une formation aux théories et aux méthodes de traitement des images et d’extraction des données,
- une formation aux modèles mathématiques qui permettent de remonter d’un paramètre physique à une caractéristique fonctionnelle ou métabolique.
L’enseignement optionnel comprend différentes applications de l’imagerie médicale. Cette formation présente un caractère interdisciplinaire lié à la présence de médecins et physiciens du master en Physique médicale.
Objectifs professionnels
Former des chercheurs en imagerie médicale capables de proposer des méthodes et une instrumentation originales, que ce soit pour améliorer les outils de diagnostic médical ou pour résoudre des problèmes posés par un nombre croissant de disciplines qui utilisent maintenant l’imagerie médicale dans leurs recherches.
En s’intégrant à des équipes de recherche spécialisées en imagerie médicale, ou à des équipes de recherche pour lesquelles l’imagerie médicale est devenue un outil essentiel, les étudiants de cette spécialité auront tous les débouchés académiques au sens large (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs).
La filière dispose également de débouchés industriels, que ce soit pour maintenir et accroître le tissu de petites et moyennes firmes françaises de l’imagerie médicale ou pour assurer une participation française aux grandes firmes européennes d’imagerie médicale.
Conditions d’admission
- étudiants ayant validé le M1 en IST-EEA
- étudiants ayant suivi dans un autre établissement un M1 ou une deuxième année d’école relevant du domaine IST-EEA ou physique
- ingénieurs diplômés d’une école formant dans le domaine de la spécialité voulant acquérir une formation par et à la recherche
Etudes à l’étranger
Le stage peut être effectué à l’étranger
Stages
Stage de recherche d’une durée minimale de cinq mois

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0