Master Information, systèmes et technologie (IST-EEA)
Accueil > Spécialités de 2ème année > M2 Astronomie, astrophysique et ingénierie spatiale

M2 Astronomie, astrophysique et ingénierie spatiale

jeudi 3 février 2011, par Administrateur site web master IST-EEA

Responsables pour l’Université Paris-Sud et l’ENS Cachan
- Mathieu VINCENDON, parcours R&P, mathieu.vincendon@u-psud.fr
- Laurent VERSTRAETE, parcours R, laurent.verstraete@ias.u-psud.fr
Secrétariats
- Sonia AKROUR, parcours R&P, 01 45 07 71 83, secretariat.masterpro@obspm.fr
- Jacqueline PLANCY, parcours R, 01 45 07 74 13, jacqueline.plancy@obspm.fr
- Observatoire de Paris-Meudon - 5 place Jules Janssen - 92195 Meudon Cedex
Sites internet
- parcours R&P : http://osae.obspm.fr/
- parcours R : http://master-recherche.obspm.fr/
Cohabilitations
Université Paris-Sud, ENS Cachan, Université Pierre et Marie Curie, Université Denis Diderot et ENS Paris
Objectifs scientifiques
Le parcours R&P Outils et systèmes de l’astronomie et de l’espace donne un large savoir-faire pour la réalisation de grands instruments spatiaux ou sol, et la mise au point de systèmes d’acquisition, de traitement et d’analyse de données. Il propose une formation de pointe dans des domaines de très haute technicité, en contact très étroit avec le monde industriel, les agences nationales et internationales (CNES, ONERA, ESA, ESO) et les laboratoires de recherche.
Les parcours R Astrophysique et Dynamique des systèmes gravitationnels proposent aux physiciens, mathématiciens et ingénieurs une préparation à la recherche dans le domaine pluridisciplinaire de l’astronomie, de l’astrophysique et de ses méthodes d’observation, de mesure et de modélisation.
Objectifs professionnels
Le parcours R&P forme de futurs ingénieurs, chercheurs ou enseignants-chercheurs dans le secteur des sciences de l’univers ou toute autre activité de pointe nécessitant des compétences comparables : grandes industries, PME, laboratoires, les agences du secteur des grands instruments au sol et de l’espace (ONERA, CNES) et organisations internationales (ESA, ESO…).
L’objectif des parcours R est de former les futurs doctorants en Astronomie et Astrophysique pour les laboratoires de recherche publique, français ou étrangers, ou grands organismes de recherche européens. Ces doctorants forment le vivier des futurs cadres de la recherche dans le public (chercheur, enseignant-chercheur) et dans le privé.
Conditions d’admission
- étudiants ayant validé le M1 en IST-EEA, physique fondamentale, physique appliquée et mécanique, ou informatique
- étudiants ayant suivi dans un autre établissement un M1 ou une deuxième année d’école relevant du domaine IST-EEA, de la physique, de la physique appliquée ou de l’informatique
- ingénieurs diplômés d’une école formant dans le domaine de la spécialité voulant acquérir une formation à et par la recherche
- pratique de l’anglais et des outils informatiques, expériences de stage, projet professionnel précis, réaliste et motivé
Etudes à l’étranger
Le stage peut se dérouler à l’étranger en profitant, par exemple, des relations initiées depuis quelques années avec des universités italiennes (La Sapienza, Rome, Padoue), espagnoles (Barcelone, La Laguna, Canaries) ou portugaises (Porto).
Stages
Stage d’une durée minimale de quatre à cinq mois selon les parcours, en industrie, agence ou laboratoire.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0